Éphéméride

15 mai 1863 : création du Salon des refusés

L’historique Salon de peinture et de sculpture de Paris est jugé trop critique par Napoléon III. Trop académique, trop politiquement correct, plus de 60 % des œuvres proposées y étaient refusées. Le 15 mai 1863 marque l’ouverture du premier Salon des refusés. Cette initiative de Napoléon III se reproduira en 1864 également au Palais de l’Industrie. Cela n’était toutefois pas les premières fois que des œuvres refusées avaient une seconde chance, une première tentative avait eu lieu en 1827.

C’est ainsi que pût être exposé pour la première fois Le Déjeuner sur l’herbe d’Édouard Manet (1832-1883).
Au total ce sont 874 exposants, parmi lesquels Camille Pissaro et Henri Fantin-Latour, auront cette opportunité d’être exposées… au repêchage.
Cela marquera un tournant moderniste dans la création artistique.
En 1884, un Salon des indépendants, sera à son tour créé par la Société des artistes indépendants. Les artistes pourront présenter leurs œuvres librement, sans être soumises à l’appréciation d’un jury.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *